jeudi 26 juillet 2018

Se savoir unique (vocation)

Chronique Terrienne n° 165
Sur LinkedIN hier matin : je découvre Nadine CANARD, Catherine GOUJON, Marjorie LATOUILLE, Etienne PEPIN, Philippe RAGOT... Si nos patronymes orientent certainement notre vocation, pour ma part je me dirigerais sur le PONT...SAIT ;-)
Celui qui "sait" construire des "ponts"... s'occupe en effet depuis 10 ans du projet de personnes en transition, entre deux... tel William BRIDGES, le bien nommé !
Mais trêve de jeux de mots, quand on sait qu'il n'y a qu'un seul et unique JMP sur terre, que parmi les quelques dizaines de milliards d'individus qui m'ont précédé et que parmi tous ceux qui me succéderont, aucun ne me ressemble vraiment et ne me ressemblera jamais, on peut se dire que je peux m'autoriser à travailler à être ce que je peux devenir !
J'aime dire à mes clients, avec qui je propose de travailler leur singularité, qu'on n'est un peu tous pareils mais que chacun est unique. Et que dire de ce client actuel qui porte un prénom très original et un patronyme tellement révélateur de son potentiel ! "Je me suis senti très tôt spécifique, différent" me disait-il. Je lui ai proposé son Profilscan. Sa personnalité est l'articulation de 3 dimensions essentielles : ses valeurs, ses motivations génériques et son fonctionnement cognitif. Elle est unique (22 millions de Profilscans différents possibles d'après l'éditeur) mais recèle de grandes orientations qu'il connaissait (sinon "intuitait") et a pu donc valider. Accueillir ses points d'appui, puis décider de travailler ses points de progrès.
Le rapport complet que je lui ai remis fait 20 pages et comporte de nombreuses évaluations -not. sous stress-, mais ce référentiel aide surtout à parler de soi avec professionnalisme et précision, donc à gagner en crédibilité. JMP

Aucun commentaire: