dimanche 4 novembre 2018

Spinoza, l'Ethique et moi...

Chronique Terrienne n° 170
Frédéric Lenoir, philosophe et sociologue, est l'un des historiens des religions des plus connus (il a dirigé "Le Monde des Religions"). Il est l'auteur de contes et romans mais surtout une bonne quinzaine d'essais à succès dont "La puissance de la joie", "L'âme du monde", "Le Christ philosophe"... (50 ouvrages au total pour plus de 6 millions d'exemplaires vendus).
J'apprécie sa façon de rendre accessible les questions philosophiques les plus ardues, aussi j'ai lu cet été son dernier ouvrage qui nous retranscrit ce qu'il appelle le "miracle" Spinoza *. En effet, en plein XVIIème siècle, cet homme élabore une œuvre révolutionnaire : pionnier d’une lecture historique et critique de la Bible, fondateur de la psychologie des profondeurs, initiateur de la philologie, de la sociologie et de l’éthologie, et surtout, l’inventeur d’une philosophie fondée sur le désir et la joie, qui bouleverse notre conception de Dieu, de la morale et du bonheur. A bien des égards, ce philosophe là est non seulement très en avance sur son temps, mais aussi sur le nôtre.
Avant cette lecture, Baruch Spinoza, auteur notamment de "L’Éthique" (sa grande œuvre, un livre de "transformation de soi"), était pour moi ce philosophe controversé à la pensée foisonnante et un peu tendancieuse... J'ai eu confirmation, via les explications de Lenoir, que la vraie morale ne consiste plus à suivre des règles extérieures, mais à comprendre les lois de la nature universelle et de notre nature singulière afin d'augmenter notre puissance d'agir et notre joie... et c'est ainsi que nous serons le plus utiles aux autres.
Et comme je tente de le transmettre à mes clients : "être libre, c'est être pleinement soi-même; mais être soi-même c'est répondre pleinement aux déterminations de sa nature. Un homme restera toujours déterminé par ce qu'il est dans son essence singulière"... JMP

* "Le miracle Spinoza - Une philosophie pour éclairer notre vie" de F. Lenoir chez Fayard

Aucun commentaire: